MENU D'ACCÈS

Bodog profite des opportunités offertes par le marché asiatique

Depuis quelques temps, la marque Bodog qui offre l'un des services de jeu en ligne le plus sûr travaille à étendre sa clientèle vers le marché asiatique. C'est le patron de Bodog qui a déclaré dans un journal anglais que le vrai marché du jeu en ligne se trouvait dorénavant en Asie et non en Amérique du nord.

Dans l'article paru dans le Guardian, Calvin Ayre le créateur de Bodog déclare également qu'il ne veut plus de problèmes et que son retrait du marché américain et canadien était définitif. Selon lui, même si les USA s'apprêtent à entrer dans l'univers du jeu en ligne de manière franche, sa société ne reviendra pas en arrière. Bodog est maintenant propriétaire d'une licence au Royaume uni, ce qui lui permettra de travailler dans toute l'Europe. De plus, la société a déjà investi l'Asie de façon extraordinaire, donc le marché américain ne l'intéresse plus.

Bodog laisse ses clients américains au Morris Mohawk Gaming Group qui est basé au Canada. Le groupe reprendra le marché laissé par la société de Calvin Ayre car ce dernier veut garder la bonne réputation de son entreprise. Selon lui, même si jusqu'à présent Bodog n'avait jamais été menacé par la justice américaine, il ne voulait pas risquer une suspension.